Revenge : les voies du destin par Alexandra Mac Kargan
Résumé

Quand une cambrioleuse rencontre, dans l’exercice de son métier, une jeune héritière, que va-t-il se passer ?


Alex et Julia sont deux jeunes femmes peu ordinaires qui n’ont, objectivement, rien en commun. Rien d’autre qu’une puissante attirance l’une pour l’autre. Julia a fait un choix, Alex devra faire le sien. Entre le cœur et la raison.


Alex est l’héroïne de « Revenge : les voies du destin ». Retrouvez-la avec quelques années de moins !

#lesbien #romance #associées #homoromance #alexandramackargan #livre

Extrait

Point de vue Alex

 

 

Jusqu’ici, tout va bien. Le coffre est à l’endroit indiqué derrière ce Vasarely qui pivote sur charnière. Un modèle classique sans difficulté majeure, bien que cette coquille de noix soit quelque peu bousculée par la houle, ce soir. Je vais devoir faire attention à mes gestes et être encore plus précise que d’habitude. Enfin, coquille de noix, c’est une façon de parler. Le salon de ce yacht est, à lui tout seul, plus grand que mon modeste appartement ! Il ne bouge pas tant que cela, en fait, mais mon oreille interne est particulièrement sensible au moindre mouvement. Une petite voix me dit que tout cela est trop facile, quand même. Mais ce n’est pas le moment de psychoter, je sais ce que je dois faire : ouvrir, prendre l’enveloppe kraft et mettre les voiles.

 

Il fait vraiment trop chaud. La cagoule aggrave encore le phénomène et des gouttes de sueur me tombent dans les yeux. Je pourrais enlever la capuche. La demoiselle est bien occupée du côté de la discothèque de l’hôtel comme tous les soirs. Pas de risque qu’elle se pointe. Sauf que… enlever la cagoule est contraire à tous mes principes. Ouais mais la canicule aussi et en plus ça me déconcentre ! Le tissu à peine retiré, je sens comme un filet de fraîcheur me parcourir la tête. Cela ne dure pas mais c’est toujours ça de gagné. Je pose cet instrument de torture dans le sac, je le remettrai pour sortir. Je cale mes pieds sur le plancher qui tangue et je focalise tous mes sens sur le système d’ouverture à double cadran. Je place mes outils, je pianote quelques minutes sur le clavier et j’entends le déclic attendu. La porte du coffre est déverrouillée. J’ouvre en grand pour trouver l’enveloppe. Flûte ! Elle est où cette enveloppe ?

Je retire la visière infrarouge par réflexe comme si j’allais mieux voir dans le noir. Je tâtonne. Les spots s’allument inopinément et une voix moqueuse rompt le silence :

 

– Puis-je vous aider ?

 

Choquée, je pivote d’un bloc pour me retrouver face à ma supposée victime, trop vite pour songer une seconde à remettre ma cagoule. Supposée parce qu’elle me tient en joue de façon beaucoup trop désinvolte avec un Python 357 magnum. Arme de collection à présent mais redoutablement efficace. Et la demoiselle a l’air fort à l’aise avec cet engin. Je cherche rapidement une sortie de secours mais elle barre la seule sortie.

© 2017 par Alexandra Mac Kargan. Créé avec Wix.com

  • Facebook
  • YouTube
  • Pinterest
  • Instagram